Quick Win : 4 raisons pour s'en servir dès demain en PME !

4.8/5
24 octobre 2022
Quick Win - Définition, traduction et exemples
Les Quick Wins ou le mythe des résultats faciles à moindre coût
Table des matières

Quick Win – Définition

Qu’est-ce qu’un quick win ? Un quick win est une action simple et qui demande peu d’implication en échange de résultats concrets et rapides.

On peut littéralement traduire l’anglicisme « quick win » comme une « victoire rapide ».

Les quick wins possèdent donc ces 3 caractéristiques majeures :

  • Des actions à gains rapides menées avec des ressources internes
  • Pas ou peu de budget mobilisé
  • Un résultat tangible rapidement

Dans le cadre d’un projet pluridisciplinaire, mettre en place des agendas partagés au sein de votre PME pour que chaque collaborateur ait de la visibilité sur la disponibilité et les actions des autres membres de l’équipe est un bon exemple de quick win. Vous utilisez la fonction partagée de Google Agenda : cela ne vous coûte rien, et le résultat est immédiat, tout le monde est connecté avec le reste de l’équipe en un clic.

Un quick win doit être une action facile à mettre en place, avec des résultats quasi immédiats.

Pourquoi tout le monde parle de quick win ?

L’intégration de l’expression « quick win » dans le vocabulaire de l’entreprise ne date pas d’hier et son succès actuel s’explique de deux façons :

  • Les gros chantiers font peur, personne ne veut plus s’enliser dans des projets de plusieurs mois voire plusieurs années pour au final aboutir à… souvent pas grand chose au regard de l’investissement des équipes sur la durée
  • Obtenir des victoires rapides permet de renforcer la motivation de vos collaborateurs. Un peu comme un aliment sucré vous apporte votre shot de dopamine, un quick win génère un plaisir « facilement accessible »

À l’heure de l’approche lean startup qui fait la part belle aux apprentissages rapides, on peut être tenté de croire que les quick wins sont la solution aux maux organisationnels de l’entreprise. Cependant, si la mise en action d’un quick win est assurément rapide, son succès n’est pas garanti pour autant.

Les quick win à tout va, c’est non

Avoir des résultats rapides et efficaces sans trop d’efforts ça fait rêver non ? Alors oui, mais désolé de vous l’apprendre, ce n’est pas la réalité à laquelle vous serez confrontée 🤯

Et nous ne sommes pas les seuls à affirmer que les quick wins ne sont pas une solution miracle.

Tout d’abord, il faut faire la différence entre action rapide et résultat. Car oui vous pouvez implanter plein de nouvelles solutions sans pour autant qu’elles ne portent ses fruits. Même si vous pouvez les décliner en aval, vos solutions méritent d’être réfléchies : adéquation avec votre cible, répondre à un besoin précis, avoir des résultats mesurables… en gros vos quick wins doivent servir des objectifs SMART ! Sinon tout le monde rencontrerait des victoires rapides et « faciles ».  

Ensuite, ne perdez pas de vue que les quick wins ne sont pas vos objectifs. Ne tombez donc pas dans la course aux quick wins sous peine de perdre en efficience et en productivité sur votre projet de base ! Les quick wins répondent à un besoin très court terme et même s’ils apportent leur pierre à l’édifice, il faut bien avoir en tête qu’un quick win n’a pas d’impact fort que ce soit en terme de ROI ou au niveau des KPIs métier.

Wins ≠ Actions stratégiques : les quick wins sont des actions à court terme qui ne traitent pas des sujets de fond, ils s’opposent aux actions stratégiques qui ont une portée long terme.

De plus, avoir une vision très courte terme vous empêche de piloter correctement votre activité ou votre projet sur plusieurs mois. Cela aura également des conséquences directes sur la crédibilité et l’efficacité de vos managers.

En tant que tels, les quick wins ne sont pas la réponse à votre stratégie de transformation. En revanche, savoir quand les mobiliser vous aidera à porter votre projet.

Quand et pour quoi utiliser un Quick Win ?

Mettez les bénéfices des quick wins à votre service ! À travers les différents projets que nous avons menés auprès de presque d’un millier de PME, les quick wins sont pour intéressants à mobiliser à 4 niveaux : au démarrage d’un projet, en amélioration continue, à la prise de poste et au niveau de la conduite du changement.

Démarrer un nouveau projet

Par définition tout ce qui est nouveau fait peur. Même si vous n’êtes pas de nature anxieuse, un nouveau projet implique de nouvelles responsabilités, des objectifs à atteindre, des délais à respecter, etc. Bref, généralement cela nous sort de notre routine de travail et accessoirement de notre zone de confort.

Pour mobiliser votre équipe projet et amorcer les premières étapes, les quick wins vous servent à créer de la cohésion : workshop, brainstorming, échanges quotidiens, reporting, small talk, réunion de suivi, etc. Tous ces éléments ponctuels et court terme apportent une visibilité concrète sur l’avancée de votre projet.

Favoriser l’amélioration continue

Les quick wins sont le format parfait pour tester et expérimenter ! Actions rapides, résultats concrets et sans de grosses répercussions sur court terme. C’est donc un environnement propice pour favoriser l’amélioration continue grâce aux méthodes du Test & Learn : faire des hypothèses, les tester (A/B testing), les analyser et recommencer. En d’autres termes, apprendre rapidement pour choisir ensuite la meilleure option.  

Mettre en place des nouvelles actions sans recul n’est pas une chose aisée. Avoir recours à ces méthodes permettra de rassurer vos collaborateurs qui sont dans ce schéma.

Accélérer la prise de poste

Avoir des victoires rapides lors d’une prise de poste est primordiale pour votre nouveau collaborateur. Il s’intègre dans un nouvel environnement, avec une nouvelle culture d’entreprise, de nouveaux collègues et des nouvelles missions.

Chercher à commencer par des quick wins répond à un objectif court terme : prise de confiance, assimilation de son environnement, maitrise de son périmètre. Et pourtant est bénéfique aussi à plus long terme : instaurer une reconnaissance durable envers votre nouveau collaborateur pour le fidéliser. En effet, plus la première impression sera positive, plus vous l’orienterez positivement sur la suite.

Accompagner la conduite du changement

Pour nous, c’est sûrement la meilleure raison pour utiliser un quick win.

Derrière la conduite du changement, on peut regrouper toutes les actions qui ont pour but de faire évoluer l’entreprise : un nouveau projet interne, formations des équipes, innovation… Pour faire simple, tout ce qui peut toucher de près ou de loin vos collaborateurs.

Célébrer des quick wins permet de fédérer vos équipes autour de ces changements et de leur y faire prendre part. Amorcer des projets de transformation va générer des craintes, c’est pourquoi pour réduire l’ampleur de ces irritants et favoriser la communication et l’écoute, les quick wins sont idéals comme outil managérial.

Vous pourrez apporter de la visibilité à vos collaborateurs ou à votre équipe projet et les stimuler pour qu’ils continuent leurs efforts. Parce que oui, si vous avez pour projet de faire évoluer votre organisation, n’oubliez pas que cela aura un impact direct sur vos équipes et qu’il faudra les accompagner dans cette transition.

Spécialisés dans la transformation des Hommes et des Organisations, nous mettons régulièrement les quick wins au service de la conduite du changement, quelque soit la taille du projet. Par exemple, lors de la réorganisation des processus administratifs et financiers d’une PME industrielle, nous avons préféré mettre en place au début du projet des actions très simples et concrètes comme des semaines types avant de parler d’organisation cible et d’affectation des responsabilités. Cela nous a permis de générer de la confiance avec les équipes et de rendre surtout le projet plus réel.

Donnez de l’élan à un nouveau projet ou fédérez une équipe autour d’un changement grâce aux quick wins.

Pour savoir comment on a mené à bien cette transformation organisationnelle tout en utilisant des quick wins, lisez notre fiche projet : Comment structurer ses services administratifs et financiers en pleine croissance ?

Maintenant à vous de déployer les quick wins qu’il vous faut pour votre PME 😁

Quick Win – Exemple

Pour que vous ayez des représentations très claires de à quoi peuvent ressembler un quick win dans votre environnement, on vous a établi quelques listes (non exhaustives) sur différents périmètres. À vous de jouer !

Quick wins en Management

Le management est la clé de voute de toutes vos actions menées ou à venir. Adoptez des quick wins peuvent s’avérer indispensable dans certaines situations que ce soit en interne ou en externe.

Voici quelques exemples de quick wins en management que nous mettons en place nous aussi :

  • Faire des points réguliers avec chaque membre de votre équipe pour faire un bilan, connaître et comprendre les ressentis de vos collaborateurs ou encore améliorer certaines situations. Rémi Juët a élaboré la méthode des 5, 10, 15, 30. Il s’agit du temps minimal que devrait consacrer un manager à chacun de ses collaborateurs. Soit 5 minutes par jour, 10 minutes par semaine, 15 minutes par mois ou 30 minutes part trimestre. Instaurer cette méthode permet de sécuriser son équipe et leur travail en étant plus près de ses collaborateurs au quotidien et pas uniquement avec un entretien annuel
  • Instaurer des moments de partage informels avec votre équipe autour de pauses communes régulières afin de vous intéressez à vos collaborateurs au-delà de leur vie professionnelle. Cela apporte un terrain de confiance au sein de l’équipe ce qui améliore la cohésion de groupe et l’ambiance globale au sein de l’équipe
  • Mettre en place un agenda partagé avec tous les membres de votre équipe. Il s’agit de l’outil qui vous sera le plus utile au quotidien en termes de management. En effet, avoir un agenda partagé permet d’obtenir un gain de temps et de productivité au sein d’une équipe. Vous avez en un coup d’œil les disponibilités de vos collaborateurs afin d’organiser une réunion et de suivre le planning de chacun
  • Enfin, créer une routine de partage permettant d’accroître la cohésion de groupe au sein de votre entreprise. Cela peut par exemple passer par un petit-déjeuner partagé avec tous les collaborateurs (ou entre chaque service, si vous avez une grande entreprise)

Quick wins en Marketing

Voici quelques exemples de quick wins en marketing qui sont utilisés régulièrement :

  • Utiliser des arguments d’autorité comme des chiffres pour augmenter la véracité perçue de vos propos
  • Recourir à des biais cognitifs comme la technique du pied-dans-la-porte pour générer un effet d’engagement rapide
  • Augmenter la pression publicitaire en répétant l’exposition à une publicité (même si c’est agaçant par effet de halo ça marche)

Et voici quelques exemples de quick wins en marketing digital et plus notamment en SEO (référencement naturel) et UI (user interface) :

  • Faire du maillage interne (liens qui pointent d’une page vers d’autres pages de votre site) plutôt que de monter une stratégie de backlinks (liens en provenance de sites tiers) bien plus chronophage
  • Créer une campagne Google Ads pour accélérer l’acquisition de trafic et par la même occasion le positionnement SEO de vos articles de blog sur des mots clés avec un faible CPC (coût pas clic)
  • Améliorer le copywriting (rédaction professionnelle de textes publicitaires) de vos propositions de valeur ou de vos call to action (bouton d’appel à l’action) pour améliorer vos taux de conversion

Quick wins en RH

Pour vous aider dans vos missions de Ressources Humaines, quelques quick wins à connaitre :

  • Insérer une phrase d’accroche dans une offre d’emploi. Par exemple, pour un poste d’Ingénieur Génie Industriel : « Industrialisez la production d’une technologie qui va révolutionner le secteur de l’aéronautique ». Pour peu qu’elle soit vraie, cette promesse est bien plus attractive que la diffusion d’une simple fiche de poste n’est-ce pas ?
  • Mettre en place un guide d’entretien standardisé pour évaluer tous les candidats de la même façon et éviter les jugements au feeling
  • Structurer à minima tous les temps d’une première semaine d’intégration pour réduire le turnover rapide (court et moyen terme) chez vos nouveaux collaborateurs

Quick wins en Commerce

Et pour finir, voici quelques exemples de quick wins en commerce, des actions qui peuvent vous paraitre simple, voire sembler à du bon sens, mais cela ne coûte rien de faire un petit rappel :

  • Laisser parler vos prospects et écouter les réellement plutôt que de pousser votre offre ou de préparer votre prochain argument au moment même où votre prospect vous parle
  • Insérer un lien de prise de rendez-vous avec vos commerciaux directement sur votre site web
  • Donner accès à vos ressources à valeur ajoutée via la complétion d’un formulaire pour générer des leads
  • Répondre aux questions clients les plus courantes à travers une FAQ

Conclusion

En conclusion, un quick win est une action simple et rapide à mettre en place dans l’entreprise et qui permet d’obtenir des résultats rapidement. En soi, pas besoin de révolutionner le monde pour assurer des victoires rapides. Des petites actions comme instaurer un petit déjeuner peut suffire pour créer de la cohésion et de la motivation.

Recourir aux quick wins est indispensable pour amorcer la conduite du changement. Mais attention toutefois à ne pas en abuser. Les quick wins sont un outil managérial, reste à savoir comment vous managez vos équipes 😉

Cette méthode représente in fine plutôt une forme d’agilité nécessaire à la gestion de projet. Pour aller plus loin dans cette démarche, sollicitez des experts pour adopter le mode projet.

Cet article répond à vos questions ?

Nos experts partagent leurs secrets

Lisez un autre article et continuez d’apprendre sur un nouveau sujet.

Vous êtes une ENTREPRISE

Un conseiller est là pour échanger sur votre besoin

Vous êtes un CANDIDAT

Envie de changer de job et de relever de nouveaux défis ? Découvrez nos différents métiers, nos différentes agences et surtout notre philosophie !