Big Four : tout savoir sur les 4 cabinets d'audit et de conseil les plus influents au monde

4.8/5
23 août 2021
Big Four Consulting
Deloitte, Ernst and Young (EY), PricewaterhouseCoopers (PwC) et KPMG - Les 4 cabinets d'audit et de conseil les plus influents au monde
Table des matières

Qui sont les Big Four ?

Deloitte, Ernst and Young (EY), PricewaterhouseCoopers (PwC) et KPMG sont les 4 cabinets d’audit et de conseil qui forment les Big Four. Ils représentent ainsi les cabinets de conseil les plus influents du monde. En effet, présents partout à travers le globe, ils emploient à eux seuls près de 1 110 000 personnes.

Cabinets d’audit et de conseil prestigieux dont la notoriété n’est plus à faire, ils sont convoités tant par les entreprises qui souhaitent faire appel à leurs services, que par les étudiants ou salariés en quête d’une grande carrière professionnelle. Et, sur ce dernier point, les Big Four font tout pour attirer de nouveaux talents : bureaux modernes, évolution de carrière rapide, missions de haut niveau, etc. En échange, ils recherchent l’excellence et l’élite des grandes écoles.

Deloitte

Deloitte est un prestigieux et célèbre cabinet d’audit et de conseil, fondé en 1845 par William Deloitte. Il est le plus ancien cabinet de conseil des Big Four. La firme est aujourd’hui le plus grand cabinet de conseil au monde avec ses 312 000 employés (dont près de 12 000 employés en France en 2020) dispatchés aux quatre coins du globe. De plus, c’est également lui qui est en tête en termes de chiffre d’affaire avec un total de 46,2 milliards de dollars en 2019.

Ernst and Young (EY)

Le cabinet EY est né de l’entreprise Harding & Pullein (créé en 1849 à Londres). L’entreprise sera ensuite renommée plusieurs fois notamment avec l’évolution des associés du cabinet et les fusions avec d’autres firmes. Finalement, le cabinet Ernst & Young sera fondé en 1960.

Membre des Big Four, le cabinet d’audit et conseil est le troisième plus grand cabinet de conseil au monde en termes de chiffre d’affaire avec près de 36,4 milliards de dollars en 2019. EY emploie également près de 270 000 collaborateurs à travers le monde.

PricewaterhouseCoopers (PwC)

PwC est un groupement de cabinets de conseil et d’audit qui fait lui aussi partie des Big Four. Il est issu du cabinet Price fondé en 1849 à Londres par Samuel Lowell Price. En 1865, le cabinet est rejoint par Edwin Waterhouse, le cabinet se renomme alors Price Waterhouse. En 1997, le cabinet Coopers & Lybrand annonce son rapprochement avec la firme Price Waterhouse. La fusion donnera alors le cabinet PricewaterhouseCoopers.

Employant près de 270 000 salariés à travers le monde, PwC est implanté dans 187 pays, son siège social étant basé à Londres. Il est le deuxième plus grand cabinet au monde avec un chiffre d’affaire de près de 42,4 milliards en 2019.

KPMG

KPMG est un cabinet de conseil qui a été fondé en 1986 par Piet Klynveld, William Barclay Peat, James Marwick et Roger Mitchell et enfin Dr. Reinhard Goerdeler. Ce sont les initiales de leurs noms de familles qui ont donné le nom à la firme.

Comptant près de 210 000 employés à travers le monde, KPMG est le big four qui arrive dernier du classement en termes de chiffre d’affaires avec 29 milliards de dollars en 2018, ce qui reste néanmoins colossal. Il faut en effet savoir, pour comparaison, que le marché du conseil français s’élevait à 7,3 milliards d’euros en 2018.

Quel Big Four choisir ?

Références dans le domaine de l’audit et du consulting, les Big Four représentent, on l’a vu, l’élite en termes de cabinets de conseil.

Il est difficile d’établir un classement du meilleur cabinet de conseil parmi les Big Four étant donnée la subjectivité de la chose. Cependant, on peut étoffer un classement selon le chiffre d’affaires, le nombre d’employés ou encore le salaire moyen des consultants. Mais sachez que chacun de ces quatre cabinets a globalement tendance à fonctionner de la même manière.

Le meilleur Big Four en termes de :

  • Chiffre d’affaires (CA) : si l’on parle en termes de chiffre d’affaire, Deloitte et PwC sont effectivement les leaders, chaque année au coude à coude. Cependant, ils bénéficient tous d’une forte croissance qui leur permet d’accroître leur chiffre d’affaire d’années en années.
  • Effectifs : niveau effectifs, Deloitte est encore en tête avec ses 312 000 employés à travers le monde, suivi de près par EY et PwC qui comptent chacun environ 270 000 salariés. Contre « seulement » 210 000 employés pour KPMG.
  • Salaire : En ce qui concerne le salaire, ils proposent tous les quatre les mêmes fourchettes. À savoir qu’un consultant junior gagnera en moyenne entre 32 000 et 45 000€ brut annuel. Cependant, l’évolution du salaire y est bien plus rapide que dans d’autres entreprises.

Les 4 firmes restent très sélectives sur le recrutement de leurs salariés. Ils ont également un équilibre vie privée-vie pro quasi inexistant. En effet, en intégrant l’un de ces cabinets, la charge de travail est importante et demande par conséquent un investissement considérable.

Salaires attractifs, projets formateurs, opportunités à l’international, expérience reconnue offrant de prestigieuses débouchés… Les Big Four ne manquent pas d’attrait mais attention à la contrepartie exigée !

Pourquoi travailler dans un Big Four ?

Travailler dans un des Big Four présente de nombreux avantages :

Salaires attractifs

Intégrer l’un des quatre vous assure d’avoir un salaire plutôt élevé et attractif et ce même en tant que junior. En effet, les cabinets de conseil et d’audit offrent généralement des salaires avantageux et compétitifs, notamment lorsque l’on commence à avoir plusieurs années d’expérience.

Travail formateur

Les grands cabinets de conseil et d’audit tels que Deloitte, Pwc, KPMG et EY, sont des cabinets qui sont connus pour leur excellence et leur exigence. Ils demandent à leurs collaborateurs beaucoup d’investissement personnel en échange d’un apprentissage rapide.

Missions et projets diversifiés, les Big Four permettent à leurs employés d’apprendre chaque jour et d’acquérir continuellement de nouvelles compétences. Ils misent sur l’excellence et n’hésitent pas à challenger leurs collaborateurs. Travailler dans l’un des quatre permet de faire ses armes auprès de nombreux clients et sur autant de projets, souvent bien plus variés qu’un petit cabinet de conseil. Cela permet de côtoyer différentes industries et secteurs d’activité, et donc d’appréhender différentes stratégies, ou de se spécialiser sur un marché spécifique.

Intégrer l’un de ces cabinets vous assure donc d’acquérir une expérience riche et reconnue dans le domaine professionnel. C’est un excellent tremplin pour une carrière dans le domaine de l’audit et du conseil ou, par la suite, au sein des directions de grandes entreprises.

L’évolution professionnelle au sein des Big Four est, en effet, vertigineuse. Il est totalement courant de commencer à manager une petite équipe après tout juste deux ans d’expérience dans le cabinet et ce tout en étant jeune diplômé à votre entrée. Ces postes de « managers » vous donnent de vraies responsabilités telles que la gestion d’une équipe entière et son encadrement complet au quotidien. Il faut avoir conscience qu’une évolution de carrière aussi rapide est rare dans le milieu professionnel. Il faut aussi accepter une autre réalité, tous n’ont pas la chance ou les aptitudes nécessaires pour gravir les différents échelons.

Cadre de travail avantageux

En intégrant les Big Four, des formations de plusieurs jours sont généralement proposées, vous pourrez avoir accès à des formations allant jusqu’à deux semaines en arrivant mais également dans le cas d’une évolution de poste.

Les consultants juniors sont généralement accompagnés par des consultants seniors, sorte de mentors professionnels, qui peuvent les aider et les soutenir en cas de difficultés. Ils ont également un coaching et un conseiller de carrière qui peut les aider concernant les formations à suivre, leur parcours, etc.

Les Big Four apportent un cadre de travail différent et agréable afin de garder leur image d’excellence et élitiste. La qualité de travail et les prestations sont prestigieuses. Les employés ont l’occasion de se réunir en fin de projet dans des restaurants étoilés, ils peuvent également bénéficier des repas offerts lorsqu’ils finissent après 21h, et voyagent généralement en business class lors de voyages d’affaires.

L’avantage est également la diversité des missions et entreprises pour lesquelles ils travaillent. Ils bénéficient d’une véritable polyvalence en termes de projets, ce qui en fait l’une de leurs forces.

Nombreuses opportunités à l’international

Intégrer un des Big Four, vous assure d’avoir une carrière riche et ouverte à l’international. En effet, avec des firmes implantées partout à travers le monde, vous aurez l’opportunité de travailler à l’étranger et donc de vivre dans divers endroits.

Expérience reconnue offrant de prestigieuses débouchés

Avoir travaillé chez Deloitte, PwC, EY ou encore KPMG vous assure une carrière prestigieuse et riche en opportunités. Une fois avoir intégré l’un des Big Four, les employés sont extrêmement convoités par les grandes entreprises voire même les cabinets de conseil concurrents.

S’ils sont si convoités, c’est grâce à leur excellence et leur expérience hors pair. En effet, un consultant ayant eu une expérience dans l’un (ou plusieurs) des Big Four est souvent jugé davantage efficace qu’un consultant disposant d’un CV avec un parcours plus « classique ».

Après quelques années dans l’un des Big Four, les consultants sont également habitués à recevoir des propositions de postes dans d’autres entreprises, moyennant souvent un salaire plus élevé. Cependant, face à leur emploi actuel, de nombreux salariés refusent ces offres car ils savent pertinemment qu’ils pourront évoluer bien plus rapidement en cabinet de conseil et donc espérer avoir un salaire d’autant plus élevé.

Comment entrer dans un Big Four ?

Pour entrer dans un Big Four, vous devez prendre en compte plusieurs points :

  • Postuler 6 mois voire même 1 an à l’avance : en effet les recrutements s’ouvrent généralement près d’un an à l’avance, il ne faut donc pas s’y prendre au dernier moment pour espérer être retenu.
  • Postuler via le site carrière de l’entreprise : créer son espace personnel en renseignant ses informations personnelles (formations, expériences professionnelles, cordonnées), ajouter son CV et une lettre de motivation. Sachez que vous pouvez également ajouter des documents supplémentaires (lettre de recommandation par exemple).
  • Si vous êtes retenu, la suite va dépendre du statut du poste pour lequel vous postulez (CDI, CDD, stage). Pour un stage, vous aurez probablement un entretien avec un responsable et vous passerez un test de personnalité. Si vous postulez pour un poste de junior, vous passerez également un entretien avec un manager et un consultant senior.
  • Au-delà des compétences techniques, vous devrez également avoir des compétences en communication et des aptitudes relationnelles. Par ailleurs, vous devez également être polyvalent et pouvoir jongler d’un projet à l’autre facilement. Vous devez évidemment avoir un grand sens de l’engagement et de l’investissement. En effet, en intégrant l’un des Big Four, vous devrez faire face à des journées à rallonge.
  • Les profils intégrant les Big Four sont essentiellement des diplômés de grandes écoles de commerce. Cependant, les ingénieurs et les diplômés universitaires ont de plus en plus la côte. Les Masters du domaine de la finance ou de la comptabilité, contrôlé, audit, réalisés dans des grandes universités sont également attractifs pour ces cabinets.

Postuler chez un Big Four

Stage & Alternance

CDD / CDI

Et sinon il y a Fonction:Support !

Il y a encore quelques années, il est vrai que commencer sa carrière chez un Big Four semblait être la meilleure expérience professionnelle à présenter sur son CV. Gage de réussite et de formation d’excellence, les Big Four étaient très convoités.

Aujourd’hui, ces cabinets jouissent encore de leur prestige et de leur notoriété. Cependant, tous les étudiants dans le conseil et l’audit ne souhaitent pas forcément les intégrer. En effet, le bien-être au quotidien gagne de plus en plus de place face à un plan de carrière prestigieux mais non sans peine.

Les étudiants et jeunes diplômés tiennent ainsi compte de la difficulté d’entrer dans l’un des Big Four mais surtout d’y rester. En effet, environ trois ans sont nécessaires au sein d’un Big Four pour disposer d’une expérience jugée significative et valorisable. C’est le temps qu’il faut pour réaliser des missions avec un niveau de complexité suffisant, pour acquérir les compétences nécessaires et une méthodologie efficace.

C’est pourquoi, nombreux se tournent désormais vers les banques d’affaires ou les cabinets de conseil indépendants. Le cabinet de conseil Fonction:Support fait partie de ces alternatives de choix ! Ce dernier s’adresse à une grande diversité d’entreprises (startups, PME, PMI, ETI et Grands Comptes), pour des missions toutes plus singulières les unes des autres.

Grâce à une expérience de plus de 10 ans et plus de 1300 projets clients réussis, Fonction:Support a identifié 8 piliers fondamentaux sur lesquels les entreprises rencontrent des problématiques de croissance. Il s’agit de la stratégie, du management, des ressources humaines, du marketing et développement commercial, de la supply chain, de l’expérience client et de la transformation digitale.

Intégrer un cabinet de conseil indépendant tel que le notre vous permet d’acquérir une vision systémique des entreprises et de gérer des projets de façon plus globale et autonome. Par ailleurs, Fonction:Support, à la différence des autres cabinets de conseil (qu’ils soient grands ou plus petits) accompagne ses clients de l’élaboration d’une stratégie à sa mise en œuvre. L’objectif est d’être aux côtés de l’entreprise pour l’épauler dans ses changements et de l’aider à atteindre concrètement les objectifs qu’elle s’est fixés.

Conclusion

Pour conclure, les Big Four représentent l’élite des cabinets de conseil et d’audit, tout comme les Big Three le sont en conseil stratégique. Dotés d’une réputation d’excellence, Deloitte, EY, KPMG et PwC sont idolâtrés tant par les jeunes diplômés que par les entreprises recherchant un cabinet de conseil pour les aider.

En tant qu’entreprise, faire appel à un Big Four ne sera pas forcément nécessaire et utile, à moins d’avoir un projet de très grande envergure. Les cabinets de conseil indépendants ont l’avantage d’être moins coûteux et de générer de très bons résultats. Pour en savoir plus sur le sujet, vous pouvez lire notre comparatif des cabinets de conseil.

En tant que consultant ou futur consultant, si vous rêvez d’intégrer l’un des Big Four, vous devez avoir en tête que la concurrence est rude et que l’excellence est de mise. Si vous avez la chance d’être retenu chez l’un des quatre, vous devrez vous impliquer totalement et faire face à une charge de travail très importante. Cela nécessite donc de faire des compromis, notamment en termes de vie privée.

Pour ceux et celles qui veulent une belle carrière de consultant sans chercher les paillettes, il y a toujours Fonction:Support et ses nombreuses offres d’emplois !

Vous pouvez également consulter l’article Forbes pour savoir si le consulting est fait pour vous.

Cet article répond à vos questions ?

Nos experts partagent leurs secrets

Lisez un autre article et continuez d’apprendre sur un nouveau sujet.
liste cabinet conseil strategie
Cabinet de conseil

Nos 6 Top 10 Cabinet de Conseil Stratégie

Nouveau classement 2024 « Cabinet de Conseil Stratégie » à Paris, Lyon, Nantes, Bordeaux, Rennes et Grenoble. Trouvez le meilleur cabinet de conseil stratégie !